votre publicité ici

Recevez toute l'information sur la réglementation thermique


Inscrivez-vous à la newsletter

Actualités



[Retour aux actualités]

L'éolien citoyen se concrétise en Bretagne



Un parc éolien citoyen est en passe de voir le jour à une trentaine de kilomètres à l'est de Vannes, en Bretagne. Le concept ? Se réunir à plusieurs riverains pour financer la création d'un parc d'éoliennes et pouvoir ensuite tous profiter de ses éventuelles retombées économiques.

L’agitation est à son comble à Béganne, en Bretagne. Et pour cause : d’ici un an, c’est là-bas que devrait voir le jour le premier parc éolien citoyen de France ! De quoi s’agit-il et pourquoi l’initiative suscite-elle autant d’intérêt ? Bien connue en Allemagne et au Danemark, la démarche consiste à fédérer riverains et collectivités locales afin de financer la création puis la gestion d’un parc d’éoliennes. Le but final étant que chacun puisse bénéficier des dividendes produits par les éoliennes. "Notre but est de parvenir à un développement maitrisé de l'énergie éolienne, explique Michel Leclerc, l’instigateur du projet. Il ne faut pas oublier que le vent est une ressource naturelle inépuisable et décentralisée, c’est pourquoi son exploitation doit se faire aux bénéfices des territoires et non pas d’un acteur extérieur".

Lancée en 2002, l’idée a été longue à faire accepter... "Il nous a fallu convaincre du bien-fondé de notre initiative en organisant des réunions publiques avec la population, prendre contact avec les élus du territoire afin de trouver des financements - 12 millions d’euros devait être réunis - mais aussi identifier des sites favorables techniquement au développement de l’éolien", énumère Michel Leclerc. Autant de démarches qui ont été facilitées par la création en 2003 d’une association baptisée "Eoliennes en pays de Vilaine" puis d’une SARL qui regroupe tous les différents acteurs financiers du projet et s’occupe, depuis 2007, de le faire avancer. "Cette société nous a permis de financer les études pour développer le permis de construire", précise Michel Leclerc. "84 particuliers s’y sont associés directement ou via des Cigales - Clubs d'Investisseurs pour une Gestion Alternative Locale de l'Economie Solidaire - ainsi que le Conseil Général de Loire Atlantique".

20.000 personnes alimentées

Le programme prévoit l’implantation de quatre éoliennes d’une hauteur de 100 mètres et d’une puissance de 2 MW chacune. Une implantation très réglementée puisqu’elle doit obligatoirement se faire à plus de 500 mètres de la première habitation recensée sur la zone. Concernant la production proprement dite, tout a été prévu pour que l’énergie produite soit réinjectée dans le réseau - un tarif préférentiel de rachat a été négocié avec EDF - puis redistribuée de manière à pouvoir être consommée par les habitants situés à proximité des quatre éoliennes. "D’après nos calculs, nous devrions pouvoir alimenter 2.000 foyers par éolienne soit entre 16.000 et 20.000 personnes hors chauffage électrique", indique Michel Leclerc.

Depuis 2009, les choses se sont énormément accélérées avec d’une part l’obtention du permis de construire et, d’autre part, l’obtention de la qualification ZDE - Zone de développement Eolien - pour le parc de Béganne. "Nous disposons aujourd’hui tous les feux verts administratifs, il ne nous reste plus qu’à acheter les éoliennes et à les installer", s’enthousiasme Michel Leclerc.

Un projet inspirant

Huit ans après avoir été lancé, le projet est donc enfin en passe d’aboutir. "Si tout va bien, le parc devrait pouvoir être construit cet hiver et mis en fonctionnement l’été prochain", indique Michel Leclerc. Une véritable source de satisfaction pour lui, satisfaction d’autant plus grande que le projet a débouché sur la création d’un deuxième parc éolien en Loire Atlantique et qu’il a suscité et suscite encore un intérêt bien au-delà du Pays de Redon. "Ce dont nous sommes les plus fiers, c’est d’avoir réussi à lancer une dynamique nationale autour de la question des énergies renouvelables et, plus particulièrement, de leur réappropriation par la population locale", confie Michel Leclerc, tout en précisant que l’une des activités de son association est désormais d’accompagner les porteurs de projets qui sont de plus en plus nombreux sur le territoire.

Ailleurs en Loire Atlantique, on se mobilise ainsi pour faire aboutir d’autres projets de parcs éoliens citoyens tandis que dans le Maine et Loire, c’est un projet d’achat de toit photovoltaïque en commun qui a été lancé. Des projets qui avancent vite grâce au soutien de l’association "Eoliennes en pays de Vilaine". A l’heure actuelle cependant, le plus avancé reste celui de Béganne.

Pour en savoir plus, cliquez sur le : www.eolien-citoyen.fr

C. Chahi Bechkri


12/10/2011

etudes thermiques.fr portail d'informations sur la règlementation thermique, annuaire de référencement de bureaux d'études et de contrôles thermiques des bâtiments

Etudes-thermiques.fr

Accueil
Rappel de la loi
Etudes thermiques
Les labels
Les aides
Actualité

Entreprise du mois

Bureau de contrôle thermique
Bureau d'étude thermique
Nous contacter

Annuaire

Bureau de contrôle thermique
Bureau d'étude thermique
Vous inscrire

Contact

Votre publicité
Contact
Information légales
Newsletter
Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
© Secret'Service