votre publicité ici

Recevez toute l'information sur la réglementation thermique


Inscrivez-vous à la newsletter

Actualités



[Retour aux actualités]

Ventilation double flux : l’association Promotelec met en avant la performance de cette solution dans le cadre de la RT 2012



La laine minérale, isolant à privilégier pour les combles DUP

La ventilation double flux est devenue l’un des éléments clé concernant le respect des réglementations thermiques actuelles et à venir, à commencer par la RT 2012. En effet, elle permet un renouvellement de l’air performant. La dernière génération de ventilation double flux, la version hygroréglable, en fait également un équipement de premier plan concernant la consommation énergétique. L’association Promotelec a récemment publié un dossier technique sur le sujet.

Cet article est rédigé avec le concours de l’association Promotelec

La ventilation, pièce maîtresse du nouvel habitat

Les performances énergétiques des bâtiments sont aujourd’hui devenues essentielles, suivant l’évolution progressive des réglementations thermiques, notamment de la RT 2012 . Ces constructions se veulent alors écologiques et économiques. Cette donnée a conduit à une évolution rapide des matériaux proposés et, pour les maisons BBC, la mise en œuvre d’un bâtiment étanche.

Reste cependant à veiller à un bon renouvellement de l’air. En effet, dans les nouvelles constructions, celui-ci ne passe plus que par un seul et unique équipement : la VMC. Cette dernière participe tout à la fois à l’amélioration de la qualité de l’air, mais également à la réduction de la facture énergétique.

L’association Promotelec s’est récemment intéressée à cet équipement qui a, de ce fait, lui aussi connu de nombreuses évolutions avec l’installation desventilations à double flux.

Ventilation double flux : un système en évolution

Les performances de la ventilation double flux

La VMC simple flux hygro B, représentant jusque-là l’équipement standard dans les habitations, est aujourd’hui remplacée par les dernières technologies de la ventilation à double flux. Devenant le seul point d’entrée cette dernière a pour principe de maintenir la qualité de l’air dans le logement, confronté naturellement à différents polluants. Pour cela, ces VMC filtrent les particules présentes dans l’air extérieur avant d’entrer à l’intérieur du logis, que ce soit les pollens, les poussières d’échappement, etc.

Les appareils les plus performants prennent aujourd’hui en compte l’hygrométrie, autre témoin, avec la teneur en CO2, de l’activité dans le logement. Ainsi, la VMC utilise les variations d’humidité dans l’habitat, détectées par des capteurs situés dans les bouches d’extraction, pour réguler le flux de renouvellement de l’air.

Cette régulation automatique a notamment pour effet une baisse de la consommation énergétique lors des périodes de chauffe. Celle-ci est estimée à 35 % par rapport à une VMC simple flux autoréglable.

source : eti-construction.fr


30/04/2012

etudes thermiques.fr portail d'informations sur la règlementation thermique, annuaire de référencement de bureaux d'études et de contrôles thermiques des bâtiments

Etudes-thermiques.fr

Accueil
Rappel de la loi
Etudes thermiques
Les labels
Les aides
Actualité

Entreprise du mois

Bureau de contrôle thermique
Bureau d'étude thermique
Nous contacter

Annuaire

Bureau de contrôle thermique
Bureau d'étude thermique
Vous inscrire

Contact

Votre publicité
Contact
Information légales
Newsletter
Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
© Secret'Service